Balade Gourmande à Québec: Bistro B

Québec, c’est ma ville, la ville de ma naissance, et bien que Montréal soit devenue ma ville adoptive, je garde toujours une place toute spéciale pour elle dans mon cœur.  En plus, tant au niveau gastronomique que culturel, Québec est en pleine explosion et j’aime ce qu’elle devient. 

C’est donc convaincue par l’article de Marie-Claude Lortie paru dans La Presse l’hiver dernier, que nous avons visité, mon ami Manu et moi, le Bistro B, nouveau domicile de l’ancien chef du Panache, François Blais.

Tout d’abord, disons-le, l’endroit est magnifique. Situé rue Cartier, au cœur du Vieux-Québec, l’espace est vaste, ouvert, aéré. La sublime cuisine de François Blais et de sa brigade vole la vedette.  Elle occupe presque la moitié de l’espace et apporte plein de chaleur à l’endroit.  Au fond, un magnifique bar en bois et près de la salle arrière, un immense cellier occupe une partie de la pièce. Côté ambiance, la musique est présente, mais pas trop, la lumière est tamisée, mais pas trop, la foule est bruyante et diversifiée, mais pas trop. Bref on s’y sent bien, on aime ça, c’est parfait!

Maintenant, la carte!  Côté alcool, la carte nous est présentée sur un iPad : bulles, quelques cocktails originaux faits de produits frais et maison, du rouge, du blanc, au verre ou à la bouteille, tous en importations privées. Côté bouffe, pas de carte, seulement deux grands tableaux noirs, au-dessus du bar cuisine, qui nous présentent les propositions du jour. Elles varient tous les jours, même plusieurs fois par jour (Bistro B est également ouvert pour le lunch), selon la disponibilité et la fraîcheur des produits. On y sert des produits locaux, on aime encourager les gens du coin. Par exemple, on nous offre le pain de l’artisan boulanger Eric Borderon dont l’échoppe est située tout juste de l’autre côté de la rue, aux Halles du Petit Quartier.

Bistro B porte bien son nom, on y retrouve une cuisine bistro classique : foie gras au torchon, ris de veau, tartare, langue de bœuf et velouté en entrée puis longe d’agneau marinée, magret de canard, surlonge de veau, morue de Boston et risotto en plat principal. J’opte pour le foie gras au torchon et pour la morue de Boston. De l’autre côté de la table se retrouve la langue de bœuf et la surlonge de veau. Le torchon est servi avec une purée de clémentine (un vrai régal!!!) et un chutney de poire et de raisins de Corinthe. Quant à la langue de bœuf, elle est accompagnée de champignons, framboises et de pousses de maïs (mmmm, quelle belle découverte!). Suivront la morue de Boston dans son jus de carottes et purée de céleri rave à la vanille; le veau est servi avec un couscous israélien de choux de Bruxelles et bacon. Tout est vraiment très bon, même excellent. Une belle technique et de très bons ingrédients. Par contre, mis à part les pousses de maïs et la purée de clémentine, je n’ai rien vu de nouveau, je n’ai pas été éblouie. Certains plats avaient ce petit quelque chose de plus qui fait qu’ils sortaient vraiment de l’ordinaire alors que d’autres manquaient complètement d’originalité. On cherchait, selon moi, la touche secrète du chef, le petit plus, qui fait de l’expérience, une expérience exceptionnelle.

Quant au service, il s’annonçait, au premier abord être jeune et inexpérimenté mais il s’est avéré être absolument parfait. Je n’ai pas encore terminé mes toasts de pain brioché accompagnant mon foie gras qu’on m’en offre déjà un autre panier, même chose pour la sauce aux carottes accompagnant ma morue. Jamais je n’ai eu à le demander. Laissez-moi vous dire que je n’ai pas vu ça souvent, même dans de très grands restaurants, partout à travers le monde. De simples petites attentions qui font toute la différence. Je lève également mon chapeau au sommelier, dont j’oublie malheureusement le prénom, qui nous a fait découvrir des accords absolument parfaits et magnifiques.Du côté des plus : la cuisine, le décor et le service, sans l’ombre d’un doute!

Du côté des moins : Avec tous ces bons ingrédients et les années d’expérience du chef, il est possible de faire preuve d’un peu plus de créativité et d’aller au-delà des classiques et ainsi de rendre l’expérience vraiment inoubliable!!!


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c11/h03/mnt/198106/domains/curiositesetgourmandises.com/html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire