La Fête de l’Érable, édition 2015

Le 3 février dernier avait lieu un événement haut en couleur, une soirée de haute voltige initiée par la Fédération des Producteurs Acéricoles du Québec (FPAQ), avec la collaboration précieuse du Cirque Éloize. Malheureusement, comme nous l’annonçait la marmotte, le printemps était encore loin mais l’idée que la saison de l’érable approche à grand pas nous fait déjà saliver d’envie.

presse

En vedette cette année, l’annonce d’un investissement de 1.4 millions de dollars sur 5 ans, pour la création d’un Programme de recherche sur la science gastronomique de l’érable – Physicochimie de la cuisine qui favorisera le développement des connaissances sur les attributs des produits de l’érable. Considérant que 71% de la production mondiale de sirop d’érable est concentrée au Québec et que les dernières découvertes relatives aux propriétés antioxydantes des produits de l’érable sont notables, il relève définitivement de notre responsabilité d’investir au maximum dans la recherche et dans le développement de cette ressource unique qui représente si bien notre province.

affiches

Pour souligner cette importante annonce, nous avons été convié à un superbe festin orchestré par 20 chefs exceptionnels qui ont su mettre l’érable en vedette dans tous leurs plats. Dès notre arrivée, nous avons été accueillis avec des délicieux cocktails et amuse-bouches parfumés à l’érable. Les yeux déjà brillants de gourmandises, les services suivant ont également su nous en mettre plein la vue! Imaginez des pétoncles au crémeux de topinambour à l’érable et au vinaigre d’érable du PicBois du Chef Thomas Gineis (Le Valois), suivi d’un saumon boucané, saveur boréale et beurre blanc à l’érable du chef Marcel Bouchard (Auberge des 21). Nous avons également eu droit à espèce de surf n’ turf nouveau genre composé de porc de St-Canut au Sortilège et de homard poché à l’eau d’érable signé Olivier Perret (Le Renoir de l’Hôtel Sofitel). Pour terminer, le chef Louis Pacquelin (Le Panache) nous a concocté un lapin à l’érable et à l’endive. Délicieux! L’érable était présent dans tous les plats et pourtant, aucune redondance! Et en grande finale, le bonheur devant le dévoilement de la table à desserts!

Je vous confirme que c’est de loin la plus belle soirée à laquelle j’ai eu le privilège d’assister!

Provenant moi-même d’une famille d’acériculteurs de longue date, je sais à quel point la production de sirop est ardue et complexe et à quel point les connaissances du producteur sont primordiales. Saviez-vous qu’il faut transformer 40 litres d’eau d’érable pour obtenir un minuscule litre de sirop? C’est pour cette raison que je souhaite de tout cœur que les gens reconnaissent tous les efforts et toutes les heures de travail qui se cachent derrière la bonne vieille canne de sirop d’érable qui se retrouve sur notre table le dimanche matin. Svp, soyons respectueux du produit, il a été transformé avec beaucoup de soins et d’énergie.

Visitez le site internet interactif www.jaimelerable.ca pour vous amuser à redécouvrir les produits transformés de l’érable, mais surtout pour vous initier à une panoplie de nouvelles recettes!

Janie emerald2


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c11/h03/mnt/198106/domains/curiositesetgourmandises.com/html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire