Bruncher au Chien Fumant!

La présentation du Chien Fumant n’est plus à faire. Ce petit établissement de la rue De Lanaudière fait salle comble tous les soirs depuis son ouverture. Prisé par les restaurateurs et les gens qui veillent tard cette table propose des plats réinventés, des assiettes copieuses à partager composées de produits frais et locaux. Les drinks sont inventifs, parfaits pour un apéro qui s’étire aussi tard que la cuisine est ouverte.

Il fait aussi bon se retrouver en amoureux, au bar, dans une ambiance chaleureuse et festive qu’entre amis pour une soirée animée où l’on ne compte plus les bouteilles débouchées…

Bien que ce ne soit pas à la portée de toutes les bourses et qu’il faille se retenir de commander tout ce qui est inscrit à l’ardoise (mais ça semble siiiii délicieux !) pour ne pas que la note finale soit… fumante, il est quand même possible d’avoir accès à la cuisine de Maksim Morin en y allant pour le brunch.

La nouvelle formule 3 service est simple:

-Une entrée du chef

-Le choix d’un plat principal

-Un fabuleux dessert

Le tout accompagné d’un verre de mimosa pour 30$

Vrai, 30$ pour déjeuner ce n’est pas dès plus abordables mais lorsqu’arrive sur la table les copieux plats, qu’on goûte la qualité des aliments et que l’on entend le POP de la bouteille de mousseux, on ne regrette pas notre choix.

image-7

Que l’on prolonge la soirée de la veille ou qu’on s’en remette ailleurs que vautré dans notre divan, c’est le niveau de notre mal de bloc qui décide. Toutes les options sont ouvertes chez le Chien : t’as le droit de venir bruncher en sweat pants ou en talons hauts, il n’est pas regardant !

Lors de ma visite, comme nous étions plusieurs, j’ai pu goûter à toutes les options de plans principaux offerts pour le brunch.

L’entrée était la mouillette servie avec ses pailles de pâtes filo.

image

La cuisson des œufs était impeccable. Il est rare que les restaurants servent des mouillettes, trop long, trop complexe au niveau de la cuisson, trop difficile à prévoir pour plusieurs personnes en même temps.

Ici, on a osé ! Pour mon plus grand bonheur. Seul petit bémol, j’aurais préféré du pain grillé, plus sec, pour tremper dans le jaune encore coulant et sa délicieuse garniture à la ciboulette.

La valse des plats principaux a ensuite débuté sur notre table, au grand plaisir de nos papilles déjà un peu engourdies par les shooters de calvados du père Magloire (on niaise pas ici, on combat le feu par le feu !) Pour les matinaux un peu moins wild sur le breuvage, on sert aussi l’excellent café 49th parallele de Vancouver.

« Corned beef hash », salade de choux et œufs au plat

image-2

 

Pilon de poulet frit, gaufre, beurre chipotle et sirop d’érable

image-9

 

Parfait de yogourt aux bleuets, confiture de bleuets, granolas et sirop d’érable. Surmonté d’un gros brownies maison, le choix ‘’santé’’ de la maison !!!

image-3

 

Croque-monsieur ou madame

image-6

 

Saumon fumé 1980 avec aneth, pain brioché, oeuf

image-5

« Buttermilk pancakes », saucisse déjeuner, sauce à l’oignon et œuf au plat

image-8

Finalement, arrivent les desserts, directement de la boulangerie Les Touriers.Tarte au citron, pannacota et autres délices sucrés.

image-4

Coup de fourchette : J’aurais mis un œuf poché plutôt qu’au plat sur l’assiette de saumon et disposé le parfait de yogourt dans un plat en long, genre banana split afin d’en faciliter le partage. J’éviterais l’assiette de pancake, trop spongieuse et mouillée à mon goût.

Coups de cœur : Le croque-monsieur est un incontournable, la béarnaise est extra, l’amalgame des goûts et textures de ce plat est parfait et l’ajout de roquette m’a plu. Le « Corned beef hash », est divin, il fond dans la bouche et même si je suis plus végétarienne que carnivore, je n’ai pas pu m’empêcher d’en reprendre une bouchée.

On pourrait parfois croire que ce cabot manque un peu de raffinement, de finesse ou de fraîcheur (sous-entendu féminin: des fruits juteux et colorés, du vert frais, du craquant santé !) et on aurait tout à fait raison. La mission du chien est de nous servir un brunch réconfortant, décontracté et sans prétention. Une version plus raffinée du menu Gatorade- Mc muffin –patates-ketchup -sauveur –de- lendemain –de-brosse. Le chef nous fait découvrir de nouvelles combinaisons audacieuses et créatives qui nous font détacher le premier bouton de notre pantalon tout juste après le premier plat. Bon dimanche !

Marieve Jalette

Le Chien Fumant– Web | Facebook | Twitter | Instagram | Vimeo

4710, rue De Lanaudière (angle Gilford)

Réservations hautement recommandées: 514 524-2444 ou en ligne: CHIENFUMANT@HOTMAIL.COM

BRUNCH DIMANCHE DE 10H À 15H

Laisser un commentaire