La Bête à Pain… Que du bonheur!

Photo 2013 005Récemment, je vous ai parlé du restaurant le St-Urbain dans Ahuntsic.  Eh bien, sachez que le St-Urbain a maintenant un petit frère, situé juste de l’autre côté de la rue, la Bête à Pain.

La Bête à Pain a vu le jour, tout simplement, grâce à la volonté de Marc-André Royal d’offrir à ses clients des produits toujours de meilleure qualité.  Pour lui, comme le pain reçu à l’époque n’était pas 100% à la hauteur de ses attentes, il a décidé de créer sa propre boulangerie.   Rien de moins! C’est donc en 2011, dans un minuscule espace de la rue Fleury ouest, pas même pourvu d’une vraie cuisine, que le projet a vu le jour.  D’abord créé dans l’esprit de produire le pain nécessaire pour le restaurant, on a rapidement décidé d’ouvrir la boulangerie aux gens du quartier.  On y retrouvait donc, en plus des pains, des viennoiseries, des pâtisseries et des plats cuisinés prêts à emporter.  Ouf!  Marc-André et son équipe ont rapidement été victime de leur succès.  Les clients provenaient bien sûr du quartier, mais aussi d’un peu partout et se rivaient, plus souvent qu’autrement, à des tablettes vides.  Un beau problème, vous me direz!  On sent que la demande est là et l’intérêt aussi.  C’est en 2013 que le rêve devient possibilité!  On achète le commerce voisin pourvu, cette fois, d’une vraie cuisine de restaurant (enfin!), on agrandit, on restaure un peu et c’est en juillet que le restaurant licencié pointe son nez.

2e visiteVoilà pour la petite histoire.  Aujourd’hui, début 2014, la Bête à Pain c’est deux sections bien distinctes.  D’un côté, on retrouve toujours la boutique remplie de pains, de viennoiseries, de pâtisseries, de sandwichs et de produits fins. De l’autre, le restaurant qui propose un menu lunch en semaine, brunch les week end et des pop up spéciaux, de temps en temps.  On y retrouve aussi un long comptoir réfrigéré débordant de charcuteries et de plats cuisinés à rapporter à la maison.  Miam! Attenant aux deux, une petite salle d’attente confortable munie de divans, de chaises, de livres à consulter et de jeux car ne l’oublions pas, la Bête à Pain de prend pas les réservations.  Le menu brunch, servi en plusieurs services sous la forme de plats à partager, est à 22$ et le thème varie semaine après semaine.  Voici quelques photos des plats que j’ai eu le plaisir d’y déguster.

Menu coréenEn soirée, le resto est disponible pour des événements publics ou privés comme des 5 à 7, des partys d’huîtres, des réunions, etc. Les événements publics ainsi que les menus brunch sont toujours annoncés sur la page Facebook et le fil Twitter de la Bête à Pain, soyez à l’affût.

Photo 2013 004Finalement, sachez qu’il est maintenant possible de se procurer des vins d’importation privée à la Bête à Pain, à l’achat d’un repas, bien sûr.  Deux Champagnes, deux mousseux, quatre blancs, quatre rouges, cidre artisanal du Québec et quelques bières artisanales également sont disponibles sur place à notre plus grand bonheur. Mais ce n’est pas encore assez, vous aimeriez amener la Bête à Pain à la maison?!?  Eh bien, c’est possible!  La Bête à Pain offre un service de traiteur complet, sur mesure, allant du chef à domicile à l’organisation de réceptions pour plusieurs centaines de personnes, en passant par la préparation de boîtes à lunch.  Génial!

A la Bête à Pain, on nous propose des produits frais, artisanaux, cuisinés sur place avec amour et on nous les sert avec le sourire, que du pur bonheur!

La Bête à Pain – Web | Twitter | Facebook 

* Ce billet a été écrit dans le cadre du projet #MonQG en collaboration avec la CDEC d’Ahuntsic-Cartierville.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c11/h03/mnt/198106/domains/curiositesetgourmandises.com/html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire