Le Cellier St-Jacques : parfait pour se créer de nouveaux souvenirs

Je dois l’avouer, je suis une grande nostalgique! J’adore me retrouver avec mes amis pour passer des heures à nous remémorer le bon vieux temps, le plus et le moins glorieux. Cependant, j’oserai dire que j’ai le souvenir heureux, j’oublie le négatif et j’évoque toujours avec émotions les étapes qui ont jalonné le parcours de ma vie.

Ainsi, j’aime me rappeler d’un certain moment de ma vie professionnelle pendant lequel j’ai eu l’immense bonheur de travailler avec une équipe tissée serrée. Les longues heures de travail, le dévouement à la cause que nous avions en commun et le plaisir que nous avions d’être ensemble, nous amenaient bien souvent à finir nos journées par un repas au restaurant. Un de nos endroits favoris était le Jean-Sébastien Bar. C’est donc  avec beaucoup de tristesse que je l’ai vu fermer ses portes… que de souvenirs heureux avions-nous dans ces murs. Nostalgie quand tu nous tiens! J’ai donc vraiment tardé à retourner dans ce lieu chargé d’émois (j’exagère à peine!) lorsqu’un nouveau resto s’y est installé. Quelle erreur de ma part!!

J’ai vraiment eu un immense coup de cœur pour le restaurant le Cellier. C’est un WOW magistral. Les copropriétaires Isabelle Lacroix et Joe Rego ont vraiment su créer un environnement chaleureux. La salle à manger est magnifique et très romantique. Le cachet ancestral a été préservé. C’est chic, soigné mais pas guindé. Le côté bar est aussi très sympathique. Parfait pour le 5 à 7 ou pour finir la soirée. Les clients peuvent aussi bénéficier d’une charmante terrasse pour les soirées d’été.

Crédit-photo: restaurant Le Cellier

Crédit-photo: restaurant Le Cellier

Je vous suggère de commencer par un apéro, puisque vous pourrez faire votre choix dans une belle liste de cocktails joliment présentés.

J’ai vraiment eu beaucoup de difficulté à faire mon choix dans le menu. Non pas que rien ne m’intéressait. C’est plutôt le contraire! Tout avait l’air succulent!

J’étais vraiment contente de retrouver sur le menu des arancinis  et j’ai été satisfaite de mon choix. Ils étaient savoureux et moelleux. On pouvait goûter le gouda fumé. Un vrai plaisir en bouche. Comme plat principal, j’ai opté pour le tartare de bœuf. Les portions sur le menu sont de format « entrée ». Devant, mon incapacité à faire un choix final, on m’a offert de me préparer une portion plus grande pour en faire mon repas principal. N’hésitez pas, le tartare est délicieux et relevé juste ce qu’il faut. L’assiette est très belle  dans sa présentation.

Crédit-photo: restaurant Le Cellier

Crédit-photo: restaurant Le Cellier

Mon amie Sophie a quant à elle opté pour le  carpaccio de wapiti. Présenté avec des copeaux de parmesan et de la roquette, elle a vraiment apprécié. La médaille d’or revient toutefois à son repas principal, le filet mignon Rossini. Apprêté comme elle le souhaitait son filet mignon était recouvert d’une escalope de foie gras croustillant à l’extérieur et super fondant à l’intérieur. J’ai ressenti le vilain sentiment de la jalousie en voyant son assiette!

Crédit-photo: restaurant Le Cellier

Crédit-photo: restaurant Le Cellier

Évidemment, le Cellier a un nom évocateur. La carte des vins est donc très riche et vaut le détour. Si je dois donner une critique constructive, ça serait intéressant d’avoir plus de vins offerts au verre.

Nous n’avons malheureusement pas pris de dessert, mais il y avait de nombreux choix qui semblaient aussi bons les uns que les autres.

On s’en doute, tenir un restaurant demande une immense charge de travail et des sacrifices importants des propriétaires et de l’équipe qui les entoure. Pour que ça fonctionne les gens doivent choisir votre emplacement parmi une offre considérable. Les restaurateurs doivent se démarquer. Je trouve donc fort intéressante l’idée des soirées thématiques du restaurant le Cellier.  Les jeudi Tartares, tard tard, par exemple vous permettront de profiter des tartares à moitié prix en soirée et les mercredi 5 @ huître, où les huîtres sont à 1 dollar.

Je vous recommande le Cellier sans aucune hésitation. Je suis certaine que vous serez ravis par votre expérience gourmande.

Conclusion : c’est bien d’avoir des souvenirs, mais les épicuriens ont tout intérêt à profiter du moment présent et à se faire plaisir car les découvertes valent le coup.

 Restaurant Le Cellier Web | Facebook | Twitter | Instagram

  • 9, rue Saint-Jacques, Gatineau
  • 819.205.4200

Roxane emerald2


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c11/h03/mnt/198106/domains/curiositesetgourmandises.com/html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire