Le Stand Up Paddle Board avec son chien

L’équipe de Curiosités&Gourmandises grandit encore! Pour son tout premier billet, notre nouveau collaborateur, Thomas, nous raconte son expérience en Stand Up Paddle Board avec sa chienne Jazzy!

***

Cet été, ma blonde (Marie-Claude) et moi avons testé le Stand Up Paddle Board, ou planche à rame en bon français. Notre chienne Jazzy était de la partie.

Ce sport, sorte de mélange entre le surf et le kayak, est né à Hawaï dans les années 60 et devient de plus en plus populaire au Québec et à travers le monde. Alors oui on peut en faire à Montréal, mais c’est un beau prétexte pour aller respirer l’air frais de la campagne.

Malheureusement, vous savez aussi bien que moi que trouver des endroits au Québec qui acceptent les chiens n’est pas chose aisée. Mais bon, c’est comme ça, il faut faire avec; ou sans ça dépend du point de vue ahah !

Mes recherches sur internet m’ont amené sur le site web du Diable Vert. Ce site de plein-air se situe à Glen Sutton, ancré au pied du Mont Sutton jusqu’au bord de la rivière Missisquoi. On peut y venir été comme hiver et les chiens sont les bienvenus. L’été on peut y faire de la randonnée, du kayak et du Stand Up Paddle Board, en plus de profiter des superbes emplacements de camping.

Nous sommes partis, un samedi matin, avec une amie et Jazzy. Après environ 2h de route nous voilà arrivés à bon port et prêts à louer nos planches. 10259870_10152049986796430_3373896304603197009_n

Trois options s’offrent à vous : Une location à la journée moyennant 40$ par personne, ou à la demi-journée (4h ou moins) pour 30$ ou pour deux heures pour 20$. Nous avons choisi la demi-journée.

Nous nous rendons ensuite au point de mise à l’eau sur la rivière Missiquoi. Nous donnons nos billets à la jeune femme présente pour récupérer les planches. Elle nous conseille de bien se positionner au milieu (question d’équilibre) et de commencer à genoux quelques minutes, avant de se mettre debout. J’ai eu une légère appréhension au moment de grimper sur la bête, mais au final on parvient assez vite à trouver son équilibre et à se sentir à l’aise sur la planche. Je fais monter Jazzy et l’a fait se coucher sur l’avant de ma planche. Pagaie à la main, c’est parti pour 4h de pur plaisir à voguer tranquillement sur l’eau.

Tran-quil-le-ment, c’est LE mot qui définit parfaitement la pratique du SUP. Jazzy a la bougeotte et ce qui devait arriver, arriva. Elle tombe à l’eau. Vous auriez vu son air surpris et paniqué de se retrouver en entier dans l’eau, c’était très drôle. Je me jette à l’eau et l’aide à remonter.

Toutefois, ce petit incident lui a bien fait comprendre qu’elle ne devait pas trop bouger si elle ne voulait pas retomber. Je dois vous dire qu’à ce moment elle n’aimait pas encore trop aller dans l’eau si elle n’avait pas pied, heureusement, sa sortie en SUP lui a fait changer d’idée et elle aime maintenant patauger dans l’eau et même sauter d’elle-même d’un quai  (mais ça c’est une autre histoire !).

On avance sur l’eau à faible allure, on profite du soleil, du paysage, on discute entre nous, chacun sur sa planche. Fait très drôle, Jazzy couine dès que Marie-Claude nous dépasse. Oui, c’est elle qui doit leader la troupe ahah !

On trouve une petite « plage », l’endroit parfait pour pique-niquer. Jazzy est bien contente de retrouver la terre ferme et de pouvoir courir. Après un bon p’tit lunch, on remonte sur nos planches pour le retour.

SUP-dog3

Crédit-photo: site web Au Diable Vert

Wow, ça fait déjà 4h que nous sommes partis ! Nous n’avons pas vu le temps passer.  C’était une belle balade et un bon baptême du feu. Je pense que c’est une bonne place pour se familiariser avec le SUP, car la rivière est très calme.

Cependant, ne croyez pas que ce n’est pas physique. Le Stand Up Paddle Board fait travailler tout le corps. Les jambes pour l’équilibre et les abdominaux et les bras pour avancer. Après, évidemment tout dépend du degré d’intensité que vous mettrez dans vos coups de pagaie.

Il est possible d’en faire partout, que ce soit sur un lac ou sur la mer. On peut même faire du surf avec ! Il existe aussi des cours de SUP yoga ou de SUP fitness si vous êtes tannés des salles de gym.

Bref, Le Stand Up Paddle Board est une autre belle façon de profiter de l’eau, de la nature. C’est très zen attitude. Nous avons vraiment aimé notre journée, même Jazzy ! Ce sera à refaire l’été prochain. Si vous n’avez pas encore essayé, je vous le conseille.

Au Diable Vert– Web | Facebook

 Thomas emerald2


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /nfs/c11/h03/mnt/198106/domains/curiositesetgourmandises.com/html/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire